Habitants de
Logements
Éphémères
ou Mobiles

caravane 2018

Accueil > Communiqués > Commune de Saint-Girons : abus de pouvoir derrière la gare La chasse aux (...)

Commune de Saint-Girons : abus de pouvoir derrière la gare La chasse aux voyageurs est ouverte

Pétition avec le soutien de HALEM09

lundi 15 avril 2013

PDF - 483.1 ko
pétition papier

la pétition en ligne est bas de page...


la suite ici...

Attention,

Nous avons besoin d’être nombreureuses le lundi 22 avril à 10h à l’air d’accueil de Saint Girons pour réinstaller la famille de Pouet. La mairie la chasse sans solution et refuse encore toute discussion.

Avant la fin de la trêve hivernale, la commune de Saint-Girons (Ariège) décide de couper l’eau et l’électricité à des familles de voyageurs derrière l’ancienne gare. Ils payaient pourtant leurs factures et ne posaient aucun problème de troubles de voisinage. Cette coupure intempestive était illégale. Elle a plongé plusieurs familles dans le noir et dans le froid alors que l’hiver battait son plein. Mais, comble de cynisme, deux personnes ont été mises en danger : une dame âgée sous assistance respiratoire, et une autre en besoin de soins réguliers, diabétique, avec un pied récemment amputé. Plus qu’une non-assistance à personne en danger, c’est un acte criminel car la mairie avait été prévenue.


Témoignage des voyageurs en question "radio Lalocale : 97.3" à Saint Girons.


Pour télécharger : Radio Lalocale

Ce n’est pas la première fois que la ville de Saint-Girons fait preuve de comportements dignes d’un totalitarisme politique. En permanence, les familles de voyageurs saint-gironnaises sont expulsées de la commune ou reléguées dans des zones insalubres. Certaines d’entre elles sont installées depuis plusieurs générations, leurs enfants vont à l’école, ils y travaillent et participent activement à la vie de la commune. Ils se souviennent aussi du départ de leurs grands-parents dans les wagons de déportation nazie. Les caveaux de leurs ancêtres sont dans les mêmes cimetières que tout le monde.

Saint-Girons est en devoir de proposer des espaces aux citoyens pour qui la résidence est mobile.

Une aire d’accueil a été aménagée au « Pont du Rat ». Autrefois, la SPA a été déplacée de ce site car les chiens tombaient malades. La Mairie y a, sans honte, installé les voyageurs - un cul de sac où le soleil n’arrive jamais, humide, froid, insalubre, sans borne incendie, surpeuplé (prévue pour 10 emplacements, 27 caravanes s’y entassent.) Chaque emplacement coûte 10 euros par jour par caravane aux occupants. Sans aide au logement, certaines familles déboursent jusqu’à 650 € par mois. La commune touche des aides de l’État pour la gestion. En somme, nos habitants de caravanes rapportent des sous...

Une aire d’accueil limite entre deux ou trois mois dans l’année la présence de leurs usagers. En plus d’espaces où les voyageurs peuvent s’arrêter ponctuellement, des emplacements permanents devraient être proposés. L’État les financent en grande partie et les usagers peuvent obtenir, comme tout le monde, des aides au logement pour le loyer en cas de difficulté. C’est ce qu’on appelle « les terrains familiaux ». Si Saint-Girons refuse de les réaliser, c’est uniquement pour chasser une partie de la population, qu’elle considère indésirable, de son territoire.

Il existe des droits supra-constitutionnels (droit à l’eau, au logement, à la dignité, etc.).
La mairie de Saint-Girons s’efforce de les ignorer.

Les voyageurs sont depuis trop longtemps des boucs émissaires de notre société et alimentent l’imaginaire des sédentaires. Apprenons à vivre ensemble !

Interpellez avec nous la mairie par tous les moyens à votre disposition

- Par téléphone : 05 61 04 03 21
- Par courrier : M. le Maire François Murillo, Place Jean Ibanes, 09200 Saint-Girons
- Par courriel : secretariat.dgs@ville-st-girons.fr

contact : Le Comité de Soutien aux Habitants de Caravanes de Saint Girons :06 46 10 64 77 / jules.elysard@free.fr

PDF - 1.5 Mo
tract en A5 recto verso à distribuer sans modération

HALEM09 : 06 30 94 85 71

Quelques douloureux souvenirs.
Pour la question des voyageurs, la droite et la gauche des hémicycles et des communes sont, hélas, généralement totalement d’accord...


Pétition :
confirmez votre signature par mail (seul votre pseudo apparaîtra en ligne, votre mail restera secret et ne sera pas utilisé à d’autres fins)

Signatures

139 Signatures
Date Nom
30 mai 2013 Taki
12 mai 2013 Diane
9 mai 2013 Lux
4 mai 2013 zoé la sorcière
3 mai 2013 Yu
3 mai 2013 Micha
2 mai 2013 ange
30 avril 2013 co
29 avril 2013 chivot
29 avril 2013 brouhard
29 avril 2013 JOURJON raphaël
29 avril 2013 Annie Pourre
28 avril 2013 Lisem
27 avril 2013 VALADE Christian
27 avril 2013 anne
27 avril 2013 julien
27 avril 2013 jano
27 avril 2013 ariost
26 avril 2013 Brouhard
25 avril 2013 Kat

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120

Vos commentaires

  • Le 16 avril 2013 à 22:47, par sergio En réponse à : Commune de Saint-Girons : abus de pouvoir derrière la gare La chasse aux voyageurs est ouverte

    ba tient , et ça continue , voici l’exemple type du bafouement des trois vertues de la république , si tant est qu’elles existent toujours ! Pauvres gens , j’ai honte ...

  • Le 19 avril 2013 à 13:26, par Clément En réponse à : Commune de Saint-Girons : abus de pouvoir derrière la gare La chasse aux voyageurs est ouverte

    courrier envoyé aujourd’hui au secrétariat de mairie de Saint Girons, secretariat.dgs@ville-st-girons.fr

    Bonjour,
    Comme vous sous entendez que nos informations ne sont pas pertinentes, je vous rappelle juste que nous avons essayé de prendre un rendez-vous vendredi dernier avec monsieur le maire ou monsieur Jusiak. Mon nom et mon téléphone doivent encore être présent dans votre agenda...
    La politique de l’autruche, parfois efficace pour agir avec autorité, n’a pas fonctionnée ce coup-ci. Elle engage, hélas, le demandeur de discussion à interpréter l’intention de la personne qui garde le silence. Nous avions une situation urgente et alarmante à discuter, nous vous l’avons signalé et, face à votre silence, notre devoir de citoyens de St Girons était d’agir sans tarder.
    Nous restons toutefois ouvert pour un débat public sur la gestion communale de la question des habitants de caravanes, car aujourd’hui, de nombreux éléments portent à penser qu’il y a une volonté d’ostracisme sous-jacente. A nos agendas...
    Cordialement,
    Clément DAVID pour l’association HALEM09
    06 30 94 85 71

    NB : courrier sur le site de HALEM aux commentaires des lecteurs en bas de page...

  • Le 19 avril 2013 à 13:43, par GuillaumeG En réponse à : Commune de Saint-Girons : abus de pouvoir derrière la gare La chasse aux voyageurs est ouverte

    Voici l’échange de courrier que j’ai eu avec la mairie de Saint-Girons.

    Francisco Baudet <francisco.baudet@wanadoo.fr>
    17 avr. (Il y a 2 jours)

    à secretariat.dgs, cci :

    Monsieur le Maire de Saint-Girons, Ariège.

    Bonjour.
    Est-il exact ce qui est écrit sur cette page internet ?
    Le lien est joint ci-après.
    Merci de votre réponse.

    Bien cordialement.
    Francisco Baudet.

    http://www.halemfrance.org/spip.php?article108

    Secrétariat DGS - Mairie de St-Girons
    09:08 (Il y a 4 heures)

    à Francisco

    Nous avons bien reçu votre mail. Nous vous demandons de bien vouloir vérifier la pertinence des informations qui vous ont été données.
    Mairie de Saint-Girons
    Marie-José Pujol - Secrétariat Général
    secretariat.dgs@ville-st-girons.fr
    05 61 04 03 20 - Poste 303
    http://www.ville-st-girons.fr

    Francisco Baudet <francisco.baudet@wanadoo.fr>
    09:48 (Il y a 3 heures)

    à Secrétariat, cci :

    Bonjour.
    Merci de votre réponse.
    Vous me demandez de vérifier la pertinence des informations qui m’ont été données.
    C’est bien ce que j’essaye de faire et vous écrivant.
    Sinon, quelle source sûre me conseillez-vous ?
    Merci.
    Bien cordialement.
    Francisco Baudet.

    Philippe JUSIAK

    12:20 (Il y a 1 heure)

    à francisco.baud.

    Monsieur,

    merci de votre contact,
    la Mairie n’a procédé et n’a en cours aucune procédure d’expulsion.
    La famille "de Pouet" est inconnue.
    Les sommes affichées sont inconnues des comptes tenus au jour le jour par saisie électronique in situ.
    L’aire d’accueil est agréée par la Préfecture.
    La photo ne nous concerne pas.
    Nous ne comprenons donc pas bien quel est le but de l’association HALEM au travers de sa démarche.
    Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitiez avoir plus d’informations qui ont été par ailleurs données à la ligue des droits de l’homme qui ont pu vérifier le caractère fortuit de ce document.

    Vous remerciant de votre discernement,

    Cordialement

    Francisco Baudet <francisco.baudet@wanadoo.fr>
    13:01 (Il y a 37 minutes)

    à Philippe, cci :

    Monsieur Jusiak.
    Merci de votre réponse.
    Bien sûr j’aurai souhaité d’autres informations,
    notamment celles transmises à la Ligue des Droits de l’Homme.
    Si vous pouviez m’indiquer le moyen de me les procurer cela me serait utile.
    Vos informations sont un début de soulagement.
    Bien cordialement.
    Francisco Baudet.