Habitants de
Logements
Éphémères
ou Mobiles

nous soutenir

Accueil > Evènements > Les rencontres itinérantes de HALEM 2015

Les rencontres itinérantes de HALEM 2015

mercredi 13 mai 2015

Vous voulez partir en vacances tout en défendant les HABITATS LÉGERS ?

Rejoignez la Caravane HALEM 2015 du 7 juillet au 6 août
Pour suivre la caravane en direct, rendez-vous sur la page en pointant sur le lien.


La loi ALUR, la loi Raimbourg, la réforme des camping... Les lignes bougent et pas toujours très bien. Et nous ? Qu’est-ce que nous faisons ?


HALEM se déplacera sur différents sites sur lesquels se pose la question de faire évoluer la législation pour le bien-être d’occupants de résidences mobiles, démontables ou éphémères. Une initiative qui se projette jusqu’aux rencontres 2016.



Il s’agira de créer ensemble un diagnostic de la situation tout en imaginant ce qu’il serait souhaitable de faire évoluer.
L’idée est de faire en sorte que l’analyse et les propositions se fassent avec les personnes concernées. Il s’agit pas d’une commande de l’État, il s’agit de faire en sorte que tout le monde puisse devenir acteurs/trices des réflexions qui concernent sa vie et que chacun/e d’entre nous devienne une force de proposition.




Glossaire :

PDF - 1.3 Mo
le tract de la caravane


COMMENT ÇA MARCHE ?

LA CARTE DU PARCOURS


FINALITÉS des RENCONTRES

PROGRAMME PROVISOIRE

HALEM revisite le contexte législatif


COMMENT ÇA MARCHE ?


C’est tout simple, vous pouvez nous rejoindre à tout moment sur le parcours.

Achille s’occupera de vous tenir au courant de l’évolution sur ce site et sur la page facebook pour que vous puissiez nous retrouver.

Par contre, ce serait super que vous nous contactiez pour essayer d’évaluer combien nous serons.

Pour cela, contacter Achille soit par mail : achille[at]halemfrance.org soit par tel au 0617213972.

Pour l’instant

Nous partons d’Ariège avec une caravane attelée à une voiture et un camion chargé de la logistique :

  • un barnum de 8m sur 16,
  • un chapiteau rond de 8m,
  • un tipi,
  • peut -être une yourte de 5m si quelqu’unE peut la prendre avec son véhicule.
  • Le KAMIO MICRO OUVERT et la cuisine nous rejoignent à la première étape de Sainte Foy la Grande.

Nous n’avons qu’un tout petit budget et le gazole coûte cher. Nous ne pourrons donc pas prendre en charge les frais de votre véhicule à moins que vous ne vous proposiez de le mettre à disposition, avec vous, pour l’organisation (transport de personnes ou de matériel).

Par contre, si vous n’avez pas de véhicule, soit vous avez de la chance, soit vous nous contactez avant pour que l’on puisse s’organiser ;-)

Très important, nous cherchons une personne qui puisse conduire une voiture avec caravane depuis le départ d’Ariège le 7 juillet.

Amenez vos couchages (duvet, couvertures, tapis de sol et tentes si vous avez).

Les repas seront à prix libre et chacunE est invité à participer à leur élaboration ainsi qu’à la vaisselle.

En bref, nous sommes tous des bénévoles, euh des militantEs bien motivéEs et ça va marcher.

Suivez-nous pour faire avancer la caravane sur les réseaux sociaux  : Facebook https://www.facebook.com/profile.ph... et Twitter : https://twitter.com/Halem09

LA CARTE DU PARCOURS

Il vous suffit de cliquer sur les petites bannières de couleur pour avoir plus d’indications sur le programme.

Si la carte ne s’affiche pas correctement, cliquez sur ce lien

FINALITÉS des RENCONTRES

La finalité de l’exercice est d’être en capacité de proposer une évolution du regard posé sur la problématique et de mettre en lumière la diversité d’intérêts qui seraient concernés par une évolution législative.
Une technique de travail qui repose sur un processus d’auto-création, d’où découle notamment l’idée qu’il ne saurait y avoir d’experts de la politique, autrement dit que nul ne peut prétendre détenir la véritable notion de ce qu’est la justice, que celle-ci étant une création humaine elle doit s’appuyer sur le raisonnement et la délibération pour être établie,et que, pour exister, elle a besoin d’être continuellement interrogée.

Le fil conducteur des activités de HALEM pour l’année 2014/2015 sera de créer un projet de loi populaire.

Nous avons choisi de mettre notre énergie dans la réflexion et la mise en avant de la diversité d’intérêts et de points de vue autour de la question de l’Habitat Léger (HL) ; Un travail sur un projet de loi évolutif où chaque réseau concerné sera invité à réfléchir à ce qui serait idéal plutôt qu’à ce qui pourrait probablement être pris en compte dans le contexte politique actuel. Il ne s’agira pas de demander à un quelconque parlementaire de représenter notre analyse collective mais de proposer une évolution de la législation qui paraîtrait pertinente à la majorité.
Cela devrait nous permettre en même temps de faire avancer les autres questions qui ont attiré l’ attention de l’association ces dernières années.

Il est aujourd’hui impossible de quantifier le phénomène de l’HL à cause, entre autre, d’une classification imprécise et biaisée de l’INSEE, qui le recense dans deux catégories distinctes : « logements ordinaires » (mobiles homes, caravanes, habitations de fortune et constructions provisoires) et « logements non ordinaires » (habitations mobiles terrestres, sans-abris, mariniers, individus en foyers, centres d’hébergement et d’accueil) [1] Les rapports annuels de la Fondation Abbé Pierre ont également du mal à distinguer ce qui représente une solution provisoire pour des individus, un mode vie assumé, ou ce qui paraît la meilleure solution trouvée dans un contexte subi, ou une solution qui entraîne de la souffrance à celui qui la vit sous la contrainte...

Une idée retenue a été d’approfondir le partenariat avec l’association Relier et la plateforme Internet [2] autour des dynamiques participatives d’habitat ouverte début 2015. En gros, nous pourrions l’alimenter de nos projets, nos questions, nos solutions... Bref, une sorte de livre blanc, livre noir tant rêvé dans HALEM mais avec la particularité d’être collaboratif et qui intégrera des questions plus larges que celles spécifiques à l’HL. Nous pourrions librement proposer la création de rubriques si la pertinence se fait ressentir sur ce wiki de l’habitat qui permettra aux intéressés de définir eux-mêmes la situation.
Nous souhaitons retrouver des habitants de tout poil
L’itinérance de nos rencontres ira dans ce sens.

Élaboration de stratégie judiciaire afin de stabiliser la jurisprudence, donner des outils aux militants, juristes et avocats du réseau.

Banderolle de HALEM pendant les campements anti-loppsiComme chacun/e d’entre nous l’a déjà de nombreuses fois constaté, les lois et les droits s’opposent et parfois certaines s’imposent. Nous avons vécu des situations où le juge affirme que " le code l’urbanisme ne souffre pas l’interprétation " [3] , d’autres où des juges ont estimé que la situation des personnes était prioritaire... bref, nous pouvons considérer que l’interprétation du droit est politique ou bien tout simplement que les juges font de la politique.
Nous resterons avec l’objectif de ne pas nous laisser impressionner par tout le jargon juridique, et que chacun/e d’entre nous puisse utiliser son imagination et échanger ses compétences dans ce domaine.
Nous essaierons pendant les rencontres de chercher des idées et commencer à animer une sorte de réseau de formation juridique populaire. Sous quelle forme ? En testant différentes options directement, pendant notre itinérance avec des personnes qui en ont besoin. Utiliser par exemple le concept d’aïkido juridique parait pertinent. Le dominant utilise la violence des lois créées par d’autres dominants pour servir ses intérêts particuliers, est-ce que cette violence ne peut pas être retournée contre eux ?

C’est à cheval entre ces deux adages bien connus que nous pourrions imaginer la suite :

  • Entre le faible et le fort, entre le dominé et le dominant, c’est la liberté qui opprime et c’est le droit qui protège.
  • Plus de droit induit moins de démocratie puisque depuis la création du droit positif, c’est le dominant qui crée les lois.

En ligne de fond, HALEM commencera par créer un petit guide d’aïkido juridique pour les usagers d’habitats légers dont nous parlons depuis longtemps. Situé entre un travail comme " Défendre les droits des occupants de terrain " [4] qui vient de sortir à l’usage des juristes et des avocats et ce type d’ouvrage " Un métier d’avenir - Petit guide pratique du parfait SDF "  [5] , nous pourrions réaliser, en utilisant l’exemple des excellentes fiches de l’ANGVC [6] , des petits ouvrages pratiques assez sommaires, mais avec des éléments pour aller plus loin pour les usagers d’Habitat Léger (HL). Nous pourrions également constituer des fiches plus techniques comme nous avions décidé de le faire avec nos nouveaux partenaires « hackers » du Havre. [7]

PROGRAMME PROVISOIRE

Le parcours fini de se construire. Nous continuerons à adapter le contenu des débats sur le principe de l’assemblée permanente très cher à HALEM.
Pour cela, écrire à : achille[at]halemfrance.org
Vous pouvez également adhérer à l’association et nous rejoindre sur la liste de discussion..
Du 8 au 28 juillet nous créerons une banque sonore et d’image de notre action avec KAMIO MICRO OUVERT
D’autres projets sont en cours mais nous attendons des confirmations.
Pour l’instant, nous commençons par proposer quelques rendez-vous :

1. Le 07 juillet à 7h00 : départ de l’Estrade.

C’est le siège social de HALEM. C’est également l’atelier associatif de construction solidaire d’Habitats Légers ATYPIK.

2. Les Réclusiennes du 8 au 12 juillet

Chaque année , l’association "les Réclusiennes" se réuni dans la ville de Sainte-Foy-la-Grande en Gironde autour des pensées du philosophe anarchiste Elisée Reclue.
Nous arriverons le 7 juillet au soir et nous installerons dans un centre équestre en périphérie de cette ville. Les intervenants de l’association Halem seront présent durant la durée des "reclusiennes" avec un stand en ville et interagiront dans plusieurs ateliers.


  • 8 juillet : montage du campement au centre équestre, installation d’un espace HALEM en ville. Accueil des premierEs arrivantEs.
  • 9 juillet : 14h réu interne au campement sur les objectifs du cycle des rencontres et de la caravane 2015.
  • 10 juillet : Interaction, présence au stand HALEM et à 16h30 : intervention de HALEM dans un atelier en ville.
  • 11 juillet : 14h organisation de la caravane
  • 12 juillet : démontage du campement.

3. L’écolieu de La Sorga du 13 au 14 juillet

La caravane d’Halem effectue une petite escale du 13 au 14 juillet sur l’écolieu de la Sorga en soutien à leur résistance pour leurs habitats. Voir aussi ici.
La Dordogne s’est fait remarquer ces dernières années pour sa résistance à la décabanisation.

Une invitation locale est lancée

L’ Habitat Léger et Mobile,Situation et Perspectives.

Lundi 13 Juillet a partir de 15h.
Au Menu :

  • Le contexte : Législatif, contentieux, pratique
  • Les perspectives : un projet de loi populaire, diagnostic partagé, pôle juridique
  • Débat
  • Pause
  • Bouillon d’idées autour d’un cas concret : la Sorga

Soirée d’échange ouverte en auberge espagnole/scène ouverte, prévoyez pitance et instruments acoustiques.
Participation libre à la sortie au soutien des associations partenaires.

4. Les Formations du D.A.L (Droit Au Logement) du 15 au 16 juillet

L’association Droit Au Logement(DAL) a été créée en 1990, par des familles mal-logées ou sans-logis et des militants associatifs de quartier, dans le 20ème arrondissement de Paris. Elle est née à la suite du campement durant quatre mois de 48 ménages, essentiellement des familles avec enfants, expulsées en mai 1990 de deux immeubles squattés.
HALEM adhère à la fédération DAL depuis 2009. Chaque été la celle-ci organise des formations pour ses militants pendant environ quinze jours.
La caravane d’Halem y participera deux jours afin d’y échanger points de vue et projets communs. Cette année à Saint-Amant-Roche-Savine (63) en Auvergne, (10km d’Ambert)

5. Arrêt à Bussière Boffy le 17 juillet

On ne compte plus les années de résistance face à un maire essayant à tout pris de chasser les personnes ayant choisi de s’installer à Bussière dans des cabanes, yourtes, tipis etc.

Récemment les habitants ont gagné leur procès en cour de cassation. A ce sujet voir aussi
Mais "le petit peuple des bois" comme se plaît à les nommer Paul° est bel et bien parti pour trouver, on l’espère sur des communes plus accueillantes ou bien passer tout simplement à autre chose.

Nous y feront une pause d’une aprem et une nuit pour y revoir les copines, les copains et partager un bon moment.

6. En Bretagne : une nouvelle asso pour défendre l’Habitat Léger

C’est du 18 au 22 juillet que la caravane aborde le bout du monde. En effet, à l’instar de Halem09 un collectif Breton a créé HALEM56. Ça se passe donc près de Vannes dans le Morbihan.

Facebook event  : https://www.facebook.com/events/937...

PDF - 433 ko
Programme détaillé

Dimanche 19 : Arrivée sur la commune de THEIX où différents projets sont à l’étude en collaboration avec les élus, pastille ALUR, intégration de l’habitat léger sur un futur quartier périurbain, projet de culture nomade. L’œil de HALEM sera le bienvenu pour appuyer les porteurs de projet et échanger avec la commune.

Lundi 20 et Mardi 21 à la Ferme de Bellevue sur la commune de SARZEAU avec l’association Gwellan-zo et le collectif ANTILABE qui nous accueille sous le chapiteau Stalker sur ce haut lieu de la culture alternative Bretonne !

  • Le lundi est consacré aux ateliers de travail sur les projets locaux, réglementations et stratégies, avec les porteurs de projets, institutions, élus, intéressés pour explorer ces thématiques et accompagner les projets. Inscriptions aux ateliers au 06 26 15 02 53.
  • Le mardi, APPEL A RASSEMBLEMENT pour la promotion et la reconnaissance de l’habitat léger et/ou mobil. Il s’agit de nous « montrer » et de saisir l’opportunité du passage de la caravane HALEM pour organiser le réseau de militants du grand Ouest et nous fédérer.

    Conférences et débats tout azimut autour de l’habitat léger seront les bienvenus. Nomadisme maritime, Habitat léger saisonnier populaire, loi Raimbourg, loi ALUR, venez échangez et participez à l’ELABORATION DU PROJET DE LOI POPULAIRE.

    Ce sera l’occasion de mettre nos connaissances en commun.
    (Programme complet en cours d’élaboration)

7. La Ferme des Bouillons : Zone A Défendre entre le 22 et 25 juillet

PDF - 478.6 ko
Programme

L’association de Protection de la Ferme des Bouillons s’est constituée en décembre 2012 pour alerter l’opinion publique et les élus de Mont-Saint-Aignan et de la Communauté d’Agglomération Rouen Elbeuf-Austreberthe (CREA) sur l’infondé de la démolition alors imminente de la Ferme des Bouillons par le groupe Auchan.
C’est à partir du 22 juillet que la Ferme des Bouillons avec ses résidences mobiles accueillera la caravane d’Halem.

Programme :



Echelle Inconnue :
http://makhnovtchina.org/journal/?2...

JEUDI 23 JUILLET

14h - Les histoires de la Caravane d’Halem, présentation générale de la Caravane, retour sur les étapes passées et lancement des deux journées d’ateliers-débats.

16h - Partage d’expériences de terrain avec des occupants de la ferme des Bouillons, toute personne désireuse d’apporter ces expériences à la discussion et un retour sur les situations rencontrées par les membres d’Echelle Inconnue en haute-Normandie. Le groupe se basera sur le projet et les films réalisés dans l’Eure avec l’école primaire de Ménilles et des habitants de manière légère et mobile des environs (voir les articles sur ce projet "Ménilles, capitale de la mobilité")

19h - Repas à prix libre

21h -"Hacking Ouvrier" : Les enjeux du numérique et du bricolage dans la ville mobile avec la présentation, par des membres du Hackerspace de Rouen "Jeanne d’Hack", de leur imprimante 3D géante et une programmation de films réalisés par Echelle Inconnue avec des personnes utilisant le numérique, le bricolage électronique pour construire son habitat léger-mobile.

Fin de soirée - cinéma avec programmation libre des films d’Echelle Inconnue sur des situations en Haute-Normandie, en Moldavie ou à Moscou.

VENDREDI 24 JUILLET

11h - Économie informelle avec Arnaud Lemarchand, chercheur en économie et Hugues Bazin, chercheur indépendant en sciences sociales.
Cette présentation abordera les points suivants :

  • L’habitat mobile au sein de l’économie informelle : comment approcher, indirectement, son évolution via des indicateurs tels l’activité des laveries, la progression des branchements électriques provisoires etc.
  • Les habitants de logements mobiles démontables etc. participent aussi de la vie d’équipements collectifs.
  • Le passage de l’informel au formel, l’exemple des espaces négociés, des marchés transitoires des biffins. Avec la projection d’un film sur l’expérience de recherche action "rues marchandes" : Comment s’inspirer de ces expériences pour obtenir une meilleure place à l’habitat démontable ? Ce point permet aussi de revenir sur les expériences en milieu urbain.
  • La démarche recherche-action. Jusqu’ici Halem a échangé avec des chercheurs, a mené des actions militantes et des négociations avec les pouvoirs publics, il est possible d’avancer en adoptant d’autres stratégies d’expérimentation pour chercher des modèles d’insertion.

12h30 - repas à prix libre

14h30 - Édition d’un guide pour les usagers d’habitats légers et mobiles avec Diway, dessinateur, auteur de "sdf un métier d’avenir" (sous réserve), HALEM et Echelle Inconnue.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Se rendre sur place : La ferme des Bouillons est accessible en voiture, camion, caravane, avec possibilité de stationnement. Et, le lieu est également accessible depuis la gare de Rouen par la ligne de bus F2 direction "La Vatine MONT-SAINT-AIGNAN" : voir le trajet à pied de L’arrêt "centre commercial La Vatine" jusqu’à la Ferme des Bouillons ICI.

Vie sur place : bar ouvert, repas à prix libre et emplacements camping !

Envie d’être bénévole ?

Rendez-vous le mercredi 22 au soir pour aider au montage et le 24 au soir pour le démontage du terrain ! Et si vous êtes plutôt cuisine n’hésitez pas à vous manifester également. Les copains d’HALEM vous en seront très reconnaissants !


8. HALEM en Belgique

PDF - 1.3 Mo
programme belgique

Du 25 au 29 juillet , la caravane franchis la frontière Belge pour se retrouver trois jours à Yvoir (3 rue du cerisier 5530 Yvoir) pour parler de l’Habitat léger. Nous y seront accueilli des réseaux qui œuvrent sur le même combat .

Dimanche 26 aprem et soirée : Les difficultés rencontrées

Avec des ateliers : Recensement des difficultés qui sont faites aux usagers dans les deux pays :
La législation française (camping, urbanisme, gdv)
La législation Belge
repas : à prix libre sur inscription
Soir : projection et débat

Lundi 27 : restitutions et alternatives
conférence et débat : mobilité et activité (contexte économique)
conférence et débat : législation européenne
Ateliers résistances et alternatives
repas : à prix libre sur inscription

mardi 28 : Bilan des deux jours et organisation de la suite

proposition d’organisation pour la suite …

9. Au village du 115 du particulier

En sud Seine et Marne, à VILLEBEON,

Une étape à ne surtout pas éviter au premier « village » du 115 Du Particulier.

Une initiative solidaire de particuliers qui s’organise autour de caravanes, de toilettes sèches, d’un réfectoire mobile, d’un collecteur d’eau de pluie, d’invendus alimentaires offert par de généreux commerçants... et qui permet d’accueillir ces hommes et ces femmes à la vie abîmée par l’égoïsme social !...

Le programme complet ici

10. Direction dijon

Nous serons accueillis au Quartier Libre des Lentillères .

Au départ, en 2010, le « quartier des Lentillères » c’est une manifestation de 200 personnes qui s’achève sur une friche, et la transforme en potager collectif.

Les Lentillères en 2015, c’est 3 fermes, autour desquelles s’organisent des cultures maraîchères, un jardin collectif tenu par une trentaine de personnes, un rucher et plusieurs dizaines de parcelles jardinées seul, en famille ou entre ami-e-s. A ceci s’ajoutent des habitats légers ; on s’installe dans le quartier pour vivre au jardin et par goût de l’aventure collective.

30 juillet :
- Débat sur sujet des réquisitions/occupations des interstices urbains (réquisitions existantes et à
faire). Et sur sur l’urgence et la nécessité d’en faire.
- débat autour de l’idée de créer des "zones franches" de toutes réglementation d’urbanisme (avec quelles limites ?)
- présentation et table ronde sur projet de loi populaire que propose HALEM.

11. Arrêt sur la commune de SAILLANS

La commune de Saillans rédige actuellement son PLU.
Elle nous apportera son témoignage, à la fois technique et humain pour trouver des solutions concertées avec l’ensemble de la commune sur le problème de l’habitat : régularisations d’installations spontanées, prise en compte des saisonniers présents sur la commune, etc.

Nous donnons également rendez-vous aux habitantEs de la commune et des alentours pour débattre des évolutions de la législation et peut être contribuer à affiner des propositions que nous travaillerons durant la caravane, puis durant toute l’année avec notre fameux "projet de loi populaire pour l’Habitat Léger".

12. Passage vers Toulouse le 3 août

Nous nous arrêterons à Frouzins.

Le maire de cette communes harcèle les occupants de résidences mobile depuis des années.

Une famille de voyageurs/militants témoignera des difficultés qui leur sont faites, de la politique discriminatoire de la mairie.

Nous manifesterons devant la mairie de Frouzins à 14h

13. Arrivée au PALMIER à Saint Girons le 4 août

La caravane sera de retour en Ariège le 4 août où elle sera accueillie au Palmier.
Un centre social, des résidences mobiles et démontables menacées d’expulsion. Petit à petit, ce lieu qui occupé au début par quelques personnes est devenue un lieu collectif autogéré avec une vie collective avec des initiatives comme la création d’un espace non marchands , l’organisation d’événements , un atelier d’aïkido juridique pour apprendre à s’organiser et mettre, par exemple, en place des stratégies juridiques contre l’expulsion...

Voir aussi

  • le 4 débats avec les squateureuses (programme en cours d’élaboration)
  • le 5 bilan de la caravane
  • le 6 AG de HALEM : organisation de l’année à venir et inscription à la liste d’animation + ordre du jour encore à définir.
  • le 6 août au soir : fête de soutien au Palmier avec concert

14. DAX :

La caravane d’Halem continue d’avancer et c’est à Dax qu’elle fait escale. Voici le lien de Gascogne en transition http://www.gascogne-en-transition.net/

HALEM revisite le contexte législatif

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?